Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Travail de la langue dans la politique de la ville

Question écrite de - Ville

Question de ,

Diffusée le 19 janvier 2002

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre délégué à la ville sur le rapport au Parlement (année 2000) de la Délégation générale à la langue française (DGLF) sur l'application de la loi du 4 août 1994 (nº 94-665) relative à l'emploi de la langue française, dans lequel il est indiqué, à la page 115, que le centre de ressources départemental de Seine-Saint-Denis pour la politique de la ville a créé, avec l'appui de la DIV (Délégation interministérielle à la ville), un groupe de travail " langues, langages et lien social ".

" La DIV se fixe de l'étendre ultérieurement à d'autres territoires. " Il lui demande si, à ce jour, d'autres territoires ont créé un tel groupe de travail. Combien seront-ils d'ici à la fin de l'année 2001, notamment dans le département du Rhône ?

Réponse - Ville

Diffusée le 19 janvier 2011

Le groupe de travail " langues, langages et lien social " du centre de ressources pour la politique de la ville en Seine-Saint-Denis, profession banlieue, créé avec l'appui de la délégation interministérielle à la ville (DIV), n'a pas, à ce jour, terminé ses travaux. Il en rendra compte au cours du 1er semestre 2002 dans une publication réalisée avec l'appui scientifique d'un sociolinguiste.

Aucun autre groupe de travail comparable n'a été mis en place dans le réseau des centres de ressources pour la politique de la ville. C'est sur la base des conclusions de ce groupe d'acteurs de terrain que la DIV proposera l'essaimage, par l'intermédiaire du réseau précité, de cette initiative aux professionnels de la politique de la ville.

Par ailleurs, dans le cadre de la relance de la lutte contre l'illettrisme, la DIV a choisi de privilégier la dimension culturelle de cette exclusion linguistique, dimension insuffisammentdéveloppée jusqu'ici. L'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI), la DIV et le ministère de la culture vont donc prochainement agir ensemble pour traduire cette orientation nouvelle avec les acteurs de terrain, trop souvent pris entre deux logiques et types de dispositifs institutionnels qui s'opposent : le social et l'insertion d'un côté, le culturel de l'autre.

Promouvoir l'accès au pouvoir des mots va de pair avec l'objectif de démocratie culturelle aujourd'hui poursuivi par l'action publique en matière de culture. Cela impose de dépasser les barrières précitées entre catégories de l'action publique. C'est dans cette perspective que s'inscrit la démarche de la DIV.

Questions similaires

Déposée le 7 février 1996 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 24%
Déposée le 19 juin 2007 à 22h00
Similarité de la question: 50% Similarité de la réponse: 44%
Déposée le 25 décembre 1996 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 61%
Déposée le 30 juillet 1986 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 19 janvier 2003 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 55%
Déposée le 5 janvier 1994 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 67%