Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Usage détourné de produits hautement toxiques

Question écrite de M. Thierry Foucaud - Agriculture

Question de M. Thierry Foucaud,

Diffusée le 19 mars 2012

M. Thierry Foucaud souhaite attirer l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales sur l'usage détourné de produits hautement toxiques. En effet, certains types d'engrais, d'herbicides et des raticides sont parfois utilisés de façon malveillante pour nuire à autrui.

C'est particulièrement vrai lors d'empoisonnements volontaires d'animaux domestiques. Des risques peuvent aussi exister pour des êtres humains, en cas de manipulation sans précaution de ces substances ou à des fins délictueuses. Voilà pourquoi, il lui demande s'il serait possible de prendre des mesures pour rendre ces produits plus détectables et d'en encadrer la vente.

Réponse - Agriculture

Diffusée le 19 mai 2009

Le code rural, notamment ses articles L. 253-1 et suivants, fixe des règles relatives à l'autorisation de mise sur le marché des produits antiparasitaires et des matières fertilisantes, dans l'objectif de mettre à disposition des utilisateurs finaux des produits sûrs pour l'homme et l'environnement. L'autorisation de mise sur le marché de chaque produit phytopharmaceutique précise ses conditions de distribution et d'application.

Ainsi, la distribution et l'utilisation des produits les plus dangereux est restreinte aux seuls professionnels agréés. L'arrêté interministériel du 6 octobre 2004 relatif aux conditions d'autorisation et d'utilisation de la mention « emploi autorisé dans les jardins » complète le dispositif de sécurisation de l'emploi des produits phytopharmaceutiques par les particuliers.

Il dispose que cette mention n'est accordée qu'aux produits déjà autorisés, présentant des garanties de moindre dangerosité, eu égard à leur utilisation par des non-professionnels et leurs interactions potentielles sur des populations particulièrement vulnérables, tels que les jeunes enfants et les animaux domestiques.

L'exclusion des produits très toxiques et toxiques, les obligations en matière d'étiquetage, d'emballage ainsi que les exigences spécifiques aux rodenticides et aux taupicides participent à la prévention des intoxications. L'application de ces mesures est contrôlée par les services du ministère de l'agriculture et de la pêche et du ministère chargé de la consommation.

Questions similaires

Déposée le 9 mars 2016 à 23h00
Similarité de la question: 42% Similarité de la réponse: 60%
Déposée le 23 octobre 2013 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 30 octobre 2019 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 26 février 2014 à 23h00
Similarité de la question: 30% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 12 février 2014 à 23h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 56%
Déposée le 9 mai 2018 à 22h00
Similarité de la question: 56% Similarité de la réponse: 59%