Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Utilisation du répertoire national d'identification des personnes physiques

Question écrite de - Affaires sociales

Question de ,

Diffusée le 7 juillet 1993

M. Jean-Paul Hugot attire l'attention de Mme le ministre d'Etat, ministre des affaires sociales, de la santé et de la ville sur la possibilité, pour les organismes cités dans le décret n° 93-754 du 29 mars 1993 les autorisant à utiliser le Répertoire national d'identification des personnes physiques, de procéder à la recherche des personnes disparues.

Le décret n° 93-754 du 29 mars 1993 autorise certaines unions pour le recouvrement des cotisations de sécurité sociale, certains centres régionaux de traitement de l'information et l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS) à utiliser le Répertoire national d'identification uniquement pour la mise en oeuvre progressive de la déclaration nominative préalable à l'embauche.

Aussi, par l'intermédiaire du numéro d'immatriculation à la sécurité sociale, une recherche très efficace de ces personnes disparues, par ces organismes se connectant à ce répertoire, pourrait être effectuée. Même si les procédures de recherche des personnes majeures ne sont engagées que dans certains cas (disparition en raison d'un acte criminel présumé, notamment), il lui demande de bien vouloir préciser s'il ne serait pas possible de se doter d'un moyen de recherche supplémentaire en étendant l'utilisation de ce répertoire à cette fin.

Réponse - Intérieur

Diffusée le 16 février 1994

Réponse. - La suggestion de l'honorable parlementaire ne semble pas pouvoir être retenue. En effet, il n'entre pas dans les missions de l'URSSAF ou des caisses locales de mutualité sociale agricole de procéder à la recherche des personnes disparues puisque ces organismes sont chargés du recouvrement et de la gestion des cotisations patronales et salariales versées par les entreprises, les travailleurs indépendants et les exploitants agricoles.

Dans le cadre de la gestion du fichier de la déclaration préalable à l'embauche, les URSSAF et les caisse de mutualité sociale agricole ont été autorisées par la commission nationale de l'informatique et des libertés à utiliser le numéro national d'identification des personnes physiques dans le but exclusif de lever les doutes sur les homonymies et de réduire ainsi les risques de confusion sur l'identité réelle du salarié ayant fait l'objet de la déclaration préalable.

Les informations relatives au salarié qui sont enregistrées dans le fichier de la déclaration préalable sont limitées aux nom, prénoms, sexe, date et lieu de naissance. Ce fichier ne peut donc, en aucune manière, permettre de retrouver le lieu de résidence d'une personne majeure qui n'a plus de lien avec sa famille.

Le dispositif de la déclaration préalable a pour seule fin le contrôle de la transparence de l'emploi salarié par les entreprises qui embauchent du personnel. Il ne peut être utilisé pour un autre objet.

Questions similaires

Déposée le 19 novembre 2005 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 38%
Déposée le 19 novembre 2005 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 38%
Déposée le 1 mai 2023 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 novembre 2004 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 40%
Déposée le 27 janvier 2020 à 23h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 25 mars 2019 à 23h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 0%