Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Vacance des postes de médecins hospitaliers en Guyane

Question écrite de M. Georges Patient - Solidarités et santé

Question de M. Georges Patient,

Diffusée le 21 février 2018

M. Georges Patient attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur les difficultés de recrutement des hôpitaux de Guyane. En effet, les derniers chiffres disponibles de 2016 montrent un taux de vacance de 54,8 % des postes budgétés de praticiens hospitaliers. Plus de la moitié des postes ne sont pas pourvus ! En dix ans ce taux a augmenté de plus de dix points.

Cela montre à quel point la situation se dégrade. C'est une situation unique en France qu'aucune autre région ne connaît. À cela s'ajoute un déficit également important de médecins généralistes et spécialistes libéraux, la Guyane se trouvant en bas du classement de la densité médicale des départements avec 247 médecins pour 100 000 habitants alors que la moyenne est de 421.

Il n'est alors pas difficile de comprendre que la situation de l'hôpital en Guyane et notamment des services d'urgence est catastrophique. La population se tourne naturellement vers l'hôpital et les urgences pour compenser la difficulté d'accès à la médecine de ville.

De plus, étant donné la croissance démographique de la Guyane, il est certain que cette situation ne s'améliorera pas sans une série de mesures vigoureuses. Il est urgent d'agir et les 40 millions d'euros du plan d'investissement pour le centre hospitalier André Rosemon de Cayenne que le Gouvernement a débloqués ne suffiront pas.

Il faut agir sur l'attractivité du territoire et des centres hospitaliers et de santé guyanais par la transformation de l'hôpital de Cayenne en centre hospitalier universitaire (CHU), par la mise en place de centre d'excellence sur certaines pathologies dans les maladies infectieuses par exemple mais aussi sur les conditions de recrutement des médecins et d'exercice de la médecine.

Car avec un tel taux de postes vacants, prévoir des recrutements supplémentaires ne signifie pas forcément l'augmentation du nombre de médecins en poste. Cela pourrait malheureusement se traduire par une augmentation de ce même taux. Aussi souhaite-t-il connaître les mesures concrètes que le Gouvernement compte prendre en urgence pour améliorer la situation à court terme mais aussi quelles dispositions il compte mettre en œuvre pour qu'à long terme les hôpitaux de Guyane se retrouvent au moins dans la moyenne pour ce qui est du taux de vacance des postes.

Réponse de Solidarités et santé

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 26 juin 2018 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 24 juillet 2017 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 6 mars 2019 à 23h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 26 octobre 2016 à 22h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 25 juillet 2018 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 29 novembre 2017 à 23h00
Similarité de la question: 79% Similarité de la réponse: 0%